09 novembre, 2005

Emeutes en France

Un jeune lance un cockteil molotovBon ça faisait un petit moment que je n’ai pas fait un post digne de ce nom, entre le boulot et le manque d'inspiration, bref, mais voici une occasion rêvée pour reprendre avec ce passe dans mon pays d’adoption.

Ça fait 13 jours que le feu à éclaté dans la poudrière des banlieues, tout a commencé par un fait divers, où deux jeunes mineurs se sont fait électrocuté en sautant une barrière pour échapper à la police, mais ça a explosé quand ce cher Sarko, ministre de l'intérieur, à parlé de « racailles », tout ça nous mène jusqu’à un décret instituant l'état d'urgence sur tout le territoire métropolitain.


Il faut pour comprendre la situation en France remonter beaucoup plus longtemps que ces deux dernières semaines, il faut connaître les situations des banlieues pour savoir, que ces émeutes allaient bien arriver tôt ou tard, et que le problème n’est pas près d’être réglé.

Si tu n’as jamais vécu dans une banlieue en France, si tu ne fait pas parti des défavorisés, je vais essayer de t’expliquer la situation en quelques mots. Imagine toi grandissant entouré de béton, tu ne va pas à la plage, tu ne vas pas en boite, tu ne sors pas boire un café avec des copains, tu n’as pas accès à une éducation digne de ce nom, tu n’as pratiquement pas de chance de trouver un vrai travail (à part au mac do, ou sur les marchés), et ne parlons même pas d’un logement, où que tu sois on te regarde de travers, on se méfie de toi, on change même de trottoir pour ne pas te croiser … Ce que tu as en revanche, c’est une école de merde dans une cité de merde, où il n’ya absolument rien à faire, et avec toutes les chances de finir en prison ou mort avant l’âge de trente ans.

Donc tu es un jeune adolescent, et tu te retrouve le soir, dans la rue en bas des tours de béton avec tes potes, tu essaie le rap ou le foot pour t’en sortir, mais pour un qui y arrive des milliers restent pourrir sur place. Quels autres choix se présentent à toi ? Tu es un français, mais on ne te voit pas comme tel, on te juge encore à l’origine de tes parents, tu subis l’inégalité, l’exclusion, le racisme … et un sentiment de révolte et de haine, grandit au fond de ton âme, tu n’as rien, tu n’aura jamais rien, tu es rien. Tu attends ta chance depuis des années et tu sais que tu n’en as pas.
Alors tu tue le temps en faisant des petits deals, en volant à l’étalage, de toute façon il n’y a que la criminalité qui veux de toi, jusqu’au jour au sa pète, ou une révolte éclate, alors tu puise dans cette haine ancrée au fond de ton âme, et tu arrête de taper sur tes copains pour taper sur l’état et tout ce qu’il représente.

Quand tu en as marre d’être un laissé pour compte, quand tu en as assez d’être traités comme un moins que rien, quand tu n’arrive plus à supporter l’idée de n’avoir aucune chance, tu as toutes les raisons du monde d’être en colère, et il n’y a plus rien qui t’oblige à pourrir dans ton coin. Ce que tu fais alors ? ça passe tous les soirs sur le JT ...

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Rien de plus ridicule que ce que je viens de lire!
Je vis en banlieue depuis mon plus jeune âge, en seine saint denis.
Ce que j'ai constaté??? ceux qui trainent en bas des batiments le soir, le font de bon gré. Personne ne les y oblige.
Difficulté à trouver du travail? il est vrai que lorsque l'on rentre à 00h00 passé après avoir discuté "entre potes" de tout et n'importe quoi (parce qu'il faut bien le dire, vos sujets de conversations frisent la débilité! entre la "garba" et les "meufs" votre vocabulaire composé au plus de 20 mots tourne rapidement en rond) il est difficile de se lever le matin avant 11h00 pour chercher du taf.
Contrairement à beaucoup d'autres, je parle en connaissance de cause, parce que des jeunes comme ça j'en ai cotoyé un moment, du même âge que moi à l'époque, avant de rapidement m'apercevoir que ça ne menait à rien.
tout ça pour dire quoi? Que vous vous plaignez de n'avoir aucune chance dans la vie??? Tout ce qu'il y a de plus faux!!!
Personne ne vous oblige à trainer le soir au bas des citées. Personne ne vous oblige à foutre votre merde durant votre scolarité. Personne ne vous oblige à délaisser la langue de voltaire pour vous lâcher sur un vocabulaire pas plus étendu que le contenu des livres de la collection harlequin.
Vous tournez en rond et ne savez pas quoi faire de vos journées??? instruisez vous! apprenez à utiliser ce qui vous sert de cerveau (la masse gélatineuse qui se trouve entre vos deux oreilles!) apprenez le savoir vivre, savoir être, et surtout un savoir faire! bien sûr ça ne vient pas sur un plateau d'argent! Mais la vie n'est facile pour personne hormis quelques rentiers sur cette planete.
Et si vous, misérables, ne trouvez rien de mieux à faire que de vous morfondre sur votre propre sort, à casser sans aucune logique ni reflection, à regarder votre petit nombril en vous imaginant qu'il suffit de bruler des voitures pour que l'on daigne s'intéresser à votre petite personne, sachez qu'il y en a d'autres, beaucoup d'autres durant ce temps qui tentent de s'en sortir (et pour certains qui y arrivent!) en s'instruisant, en cherchant et trouvant des emplois, une fois les diplomes acquis.
Vous vous plaignez de ne jamais rien avoir! Mais chaque fois qu'un effort est fort pour améliorer votre confort, vous cassez, vous ne respectez rien, c'est plus fort que vous, vous cassez.
On ne compte plus les abri-bus, les cabines téléphoniques, les devantures de magasins massacrées, par de jeunes nazes qui n'ont pas appris le respect, qui se foutent de tout et cassent pour le plaisir.
Et vous voudriez que l'on vous respectent? que l'on prenne conscience de votre présence???
Vous ne le méritez pas.
Les seuls qui le méritent et ils sont hélas trop peu nombreux, sont ceux qui tentent de s'arracher tant bien que mal de ces guettos qu'on construits tous ces maires en entassant des familles pauvres les unes par dessus les autres dans les villes en faisant fuir les classes moyennes.
Ceux là méritent le respect, parce que c'est vrai, quand on met sur son CV qu'on habite à Aubervilliers ou La Courneuve et qu'on s'appelle Mouloud ou Sofiane on sait qu'on aura beaucoup plus de mal pour trouver du boulot. Mais on en trouve!!! il suffit de se donner quelques coups de pompes au cul et de perséverer! c'est bcp plus difficile dans ce cas, mais pas impossible! Pour ça, il faut encore savoir se lever le matin, savoir parler correctement, et autre chose que le verlan ou l'accent de la "citée".
Un chef d'entreprise se tape royalement que tu saches rapper, si tu n'est pas capable de faire un job correctement tu ne l'intéresse pas! et ne viens pas te plaindre de ne pas être reconnu par les employeurs! ils ne sont pas là pour faire du social! ils ont une boite à faire tourner, donc autre chose que ta petite personne à s'occuper mais ça en as tu conscience? le monde du travail ne t'as pas attendu mon ami pour être impitoyable. des jeunes de banlieues riches, bardés de diplomes ont tout autant de difficultés à trouver du boulot, alors pourquoi réussirais tu mieux qu'eux, si tu passes ton temps à râper et trainer dans la "citée" plutot que de te remettre en cause pour présenter quelque chose de valable?
Tout ce que cela va vous apporter, c'est une remontée de nationalisme chez les français, et tout ceci au profit de certains partis d'extremes droite.
Mais n'êtes pas allé jusqu'à cette analyse? ça vous dépasse surement...

adib a dit…

http://adibs1.hautetfort.com/trackback/247552

adib a dit…

cher drako, je viens de poster à ce sujet aussi:)
http://adibs1.hautetfort.com/archive/2005/11/09/la-sixieme-republique.html

DraKo a dit…

>> Anonyme : pour commencer il faut mettre son pseudo au moins, en suite il ne faut pas être aussi agressif mon frère, qu'est ce qui te prend on a brûlé ta voiture ? Tu t'es fait raquetter par des méchants garçons ? tu as subit des attouchements pdt ton enfance ? Pète un coup l'ami ça soulage.

Ensuite je ne sais pas si je vais prendre la peine de t'expliquer comment dans ton monologue tu te plante sur toute la ligne, parceque dans ce post ce n'est pas de moi qu'il s'agit, je n'ai pas habité en banlieue mais à Paris (bastille plus exactement), j'ai un boulot, et mon vocabulaire et plus fournit que le tiens (allez je suis sympa je te laisse 6 ans pour rattraper ton retard).

Tu dis que tu habite en banlieue ? Géographiquement, peut-être, mais dans ce cas tu sais pas ce qui ce passe vraiment autour de toi, c'est normal, tu as la tête plongé dans ton PC et tu vie dans petit monde virtuel, tu vois c'est facile de juger ceux qu'on connais pas.

Les gens dont je parle, n'ont eu aucune chance, ils n'ont pas d'ordinateur ou de console de jeu, les écoles dans lesquelles ils étaient n'offre pas une véritable chance de s'en sortir, si la majorité échoue, ce n’est pas parcequ'ils sont tous des gros nuls et bon a rien, c'est qu'il y a un problème pus fondamentale que ta petite tête ne pourra jamais comprendre.

Et c'est quoi cette phrase : "out ce que cela va vous apporter, c'est une remontée de nationalisme chez les français" les gens dont je parle l'ami sont français, ils ont la même carte d'identité et le même passeport que toi, mais ils s'ont pas d'origine Polonaise ou Italienne mais Arabe ou Africaine, donc sur ce point je te répondrais même pas t'es trop con.

Dernier conseil, qd tu viens sur mon blog, modère tes propos, parceque ici c'est mon monde et j'ai le pouvoir absolue, t'es correct ou tu censuré, Compris ?

David a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
DraKo a dit…

Ici tu es chez moi, et donc tu subit MES régles, t'es pas content je m'en tape
;)

Nasnoussa a dit…

Drako fallait pas t'emporter comme ca. Tu sais, au fond il a un peu raison cet anonyme. J'arrive a comprendre l'un et l'autre. Bon, je n'ai jamais vecu en France donc mon point de vue est des plus subjectifs. Mais etant a moitie neerlandaise, je crois que le cas de ces jeunes est comparable a celui des marocains et des turcs aux Pays Bas. On n'arrete pas de se plaindre, pas de travail, pas d'education digne de ce nom, de la discrimination a tous les niveaux... Mais qu'est ce qu'ils font, eux, pour changer leur situation, hein? Si ce n'est trainer a longueur de journee en baggy et casquette, foutre la merde dans les cites, secher les cours et bien sur se morfondre... Je sais que je suis en train de faire une tres graaaave generalisation mais c'est comme ca que je vois les choses. Quand on veut vraiment s'en sortir, il faut commencer par reagir: aller a l'ecole primo! Des paroles dans l'air ne suffisent pas. Et ce n'est certainement pas en cramant des voitures que l'on va changer la situation, je crois plutot que cela va empirer. Notre cher anonyme a raison sur le fait que ces evenements vont engendrer une montee de nationalisme chez les francais "de souche" (qu'est ce que je peux detester ce mot, on parle de plantes la?). Tu as toi meme cite l'exemple de Azouz Begag, donc rien n'est impossible. Quand on est d'origine arabe ou africaine, on a plus a prouver. C'est triste mais c'est vrai.
(un 'tit hors sujet: j'aurais jure que cet anonyme etait unE anonyme, bizarre comment on peut percevoir le meme post de maniere differente non?)

DraKo a dit…

>> Nanoussa : je vais expliquer ma reaction pour clarifier les choses, pour commencer je veux bien respecter l'avis de chacun, le fait d'avoir été legerement aggressif dans ma reponse, c'est que j'estime qu'il y a des limites a ne pas depasser qd on s'adresse au gens, commencer son commentaire par qualifier mon post de ridicule est une provocation que je ne peux pas laisser passer, et je ne diaglogue pas avec des gens qui me provoque, si on me cherche on me trouve c'est aussi simple que ca.

Bon maintenant voyons ton commentaires, tu as raisons sur toute la ligne, mais ce qui est dis la c'est ce que tout le monde sais, que pour s'en sortir les meilleurs chance sont à l'école, qu'il est plus facile de deriver que de suivre le bon chemain, mais au lieu d'enfoncer des portes ouvertes, je me suis dis pourquoi pas pour une fois, ne pas se mettre de l'autre coté ? pourquoi pas essayer de comprendre comment eux persoivent les choses, si on brule une voiture, ce n'est pas pour exprimer quoi que ce soit, ni pour faire passer une idee, c'est seulement pour attirer l'attention et dire, nous aussi on existe, nous aussi on pourrit dans notre coin et personne ne s'en sousci. c'est vrai qu'il y a toujours une chance de s'en sortir et de changer de vie, mais si jamais on as raté cette chance ? est ce pour autant qu'il faut les punir durant le restant de leur existance ? si on rate ses etudes, alors on ne merite pas un peu t'attention ? bref tout ca pour dire qu'avoir des idees arretees n'est pas une bonne chose, penser que les jeunes de banlieu sont des bon a rien des criminels des voyous, des "racailles" qu'il "faut netoyer au karsher" sont des idees xenophobes, racistes et stupides.

pour conclure mon post avait pour seul objectif, de donner un autre aprecu des evenements se passant en france

et l'anonyme est bien un UN, et il s'appelle David

Flying_Monkeys a dit…

Ouch!!!! Je sens la naievete extreme de Nanoussa la! Desole mais ca crie fort. De meme les propos un peu trop subjectif d'Anonyme.
Je m'explique, vous voulez que les gens des cites changent les choses eux memes? Ok! excellent!
1/ Les francais durant les annees 50/60 ont procede a une segregation bien proactive, en eliminant les immigrants et en les mettant dans les banlieues (drole de dichotomie).
2/ Les francais eux memes avaient besoin de main d'oeuvre. Je me rapelle d'un prof que j;avais et qui etait un directeur chez Peugeot et jurai qu'il affraitait des bateaux vers l'algerie, et la Tunisie pour faciliter le deplacement des immigres.
3/ Lorsque tu fais ce genre de planification raciste et l'aveugle de la societe, tu ne peux que finir par une partie non instruite, non integree et surtout mal dans sa peau, d'ou la revolte.
4/ La 1ere generation des immigres a essaye de partout a denigrer leurs origines en esperant etre acceptes dans la societe francaise (Time magazine de cette semaine), vu l'echec de l'integration, les futures generations se sont retournees aux souches et a la religion.
5/ A Marseille, 2eme ville francaise: aucune grabuge! pourquoi? Parce que les maires successifs de cette ville durant les annees 50/60 ont insiste a implanter les immigres au centre meme de la ville. Il y a meme pas de rondes de police supplementaires.
6/ La politique francaise d'immigration veut rendre chaque nouveau venu comme un francais tout en oubliant ses origines. Alors que tout le monde n'a pas le meme background, d'ou une politique d'integration insipide (NY Times la semaine derniere). Comparer aux modeles anglais, US et australien.

C'est vrai que les jeunes ne font pas d eleur mieux pour s'en sortir mais svp dans une societe ou lorsque t'envoie ton CV avec un nom francais t'es le bienvenu et si tu le fais avec un Mohamed foulene t'es envoye balade. rappelez vous du tunisien qui a poursuivi en Justice le cabinet de consulting? Est-ce qu;il a eu gain de cause?
Tu ne peux pas juger les gens avant de connaitre leur histoire et savoir les raisons de leurs agissements. Si les gars du quartiers avaient les memes chances que les autres francais alors on pourra les juger.

DraKo a dit…

Bien dis :)

moi ! a dit…

Bof,
Moi je pense aux gens qui ont eu leurs voitures brulées et qui habitent dans ces banlieues.
Eux, immigrés ou pas, francais ou pas sont vraiment heureux de savoir que 2 ou 3 ans d'économies sont partis en fumée et à cause de quoi?
2 momes qui n'ont a priori rien à voir avec rien s'électrocutent, on fait une monstrueuse erreur de langage, on parle de racaille et tous les voyous des banlieues le prennent pour eux, crient au manque de respect et respectueusement brûlent des voitures.
Je suis certain que Mohamed ou Marcel qui ont vus leurs voitures bruler dans le respect de la tradition des pyromanes sont contents. Ils ont compris l'injustice de leur quartier. Ils sont respectés mais avaient une voiture, leur enfants allaient à l'école.

Aujourd'hui, ils n'ont plus de voitures, la classe de l'école a brulée, et ils se retrouvent au même niveau que ceux qui les ont mis dans cette situation. Ils ont le même respect, le confort gagné en moins...

Non la politique d'immigration française n'oublie pas les origines des nouveaux arrivants. Chaque apport de culture est positif mais, si le choix est fait de vivre en France, il s'agit aussi d'en accepter les régles et les difficultés. Il me semble quand même surprenant que les immigrés de première génération qui étaient dans une situation bien pire où le respect n'était qu'illusoire sont arrivés à le faire alors que la génération suivante en est incapable.
Alors on rend responsable les barres d'immeubles, la scolarité, le manque d'intégration et on crie au racisme chaque fois qu'un CV est retourné où qu'une réponse est négative mais la nouvelle génération a parfaitement compris l'ensemble des avantages sociaux et l'apport des revenus de transfert. Ce que bcp de français de "souche" ne connaissent pas ou mal.

Je doute qu'une spirale de réussite puisse se construire sur une émulation issue d'une discussion entre potes à 23h00 au bas de l'immeuble.

Mais tout cela reste humain, lorsqu'on arrive à rien, on accuse toujours les autres...

Flying_Monkeys a dit…

>>Said: "Non la politique d'immigration française n'oublie pas les origines des nouveaux arrivants. Chaque apport de culture est positif mais, si le choix est fait de vivre en France, il s'agit aussi d'en accepter les régles et les difficultés. Il me semble quand même surprenant que les immigrés de première génération qui étaient dans une situation bien pire où le respect n'était qu'illusoire sont arrivés à le faire alors que la génération suivante en est incapable."

Tu trouves que les immigres de la premiere generation se sont en sorti bien? Tu ne trouves pas qu'ils viveaint une vie d'escalve? Tu penses qu'ils sont en France ou ailleurs par leur propre gre et car il ya le Festival de Cannes? Apres que la France a arnaque tout un continent, use des peuples que veux tu que le pauvre gars de Msaken ou de la Kabylie fasse? On luyi donne du boulot, en francs francais, il y va! point!
On massacre un peuple, on use de toutes les richesses naturelles, humaines et culturelles pendant plus de 150 annees et apres on se demande tiens? pourquoi ils sont venus chez nous? Desole mais la France n'est pas les USA! au moins ici aux States les gens choisissent de venir ici.

Les maghrebins representent plus de 15% de la population de la France, quand est ce que t'as vu avant 1995 un ministre ou un depute voire un maire d'origine arabe? God damn it, you don't look farther than your nose!

l'histoire des CVs n'est qu'anecdotique alors tu peux m'expliquer pourquoi les jeunes avec bac+4 d'orgigine maghrebine ont un taux de chomage de 42%? alors que les francais de souche de 11%? Tout cela ce sgars sont alle faire les universites, Dauphine, Sorbonne ou autres et puis ont decide de rester fumer des joints en bas de l'immeuble?

Je trouve que la pire des choses c'est que les medias francais sont en train d'aider les politiciens a camoufler les vrais problemes sociaux. On tourne ca en un probleme securitaire alors qu'il a a la racine d'ordre purement social.

DraKo a dit…

La conclusion de cette crise est évidente, on crier partout au scandale, parcequ'on brulait les voitures, s'arreter a ce details c'est ne pas voir plus loin que son nez, brulez une voiture est un moyen d'attirer l'attention, qui se souci des banlieues sinon, la révolte à reveiller les consciences, l'état et les entreprises ont finalemnt réagit et commence à prendre des decisions en vue de changer les choses.

On as rien pour rien, imaginez que pendant la révolution française on as dis, c'est nul d'avoir tuer des gens, d'avoir confisqué les biens des barons et autres seigneurs, que c'été pas bien d'avoir mis le feu à tout un pays, ca serai encore la monarchie.

Pour que les choses changent il faut des des degats, ce n'est ni bon ni mauvais c'est seulement comme ça que se passent les choses, alors il faut arreter de pleurer pour trois voitures brulées et deux gendarmes blessés

>> Flying_Monkeys : decidement je suis tjs d'accord avec ce que tu dis :)

Moi ! a dit…

La théorie du Chaos pour nettoyer et reconstruire...
Etrange raisonnement...

top