21 juin, 2005

Les États-unis, État terroriste

L’Amérique latine se mobilise pour soutenir la demande d’extradition de Luis Posada Carriles, aujourd’hui réfugié à Miami et protégé par l’administration Bush.

Le terroriste cubain est devenu le symbole des méthodes de domination états-uniennes dans l’hémisphère et du double langage de Washington : d’un côté déclarant la guerre globale au terrorisme et de l’autre commanditant le terrorisme.

D’autant qu’il y a sept ans, Posada Carriles, persuadé de son impunité, révélait toute la vérité au New York Times.

Source : Réseau Voltaire

2 commentaires:

La Blogeuse a dit…

Quel con ce Posada Cari ché pas koi !

DraKo a dit…

Plutot quels CONNARDS ces amercicains

top